top of page
Rechercher
  • Photo du rĂ©dacteurAloha services

Pourquoi offre-t-on du Muguet ? đŸ€·đŸ»â€â™‚ïž

DerniÚre mise à jour : 13 août 2020

L’histoire de cette habitude remonte loin. Dans la Rome antique, dĂ©jĂ , on cĂ©lĂ©brait la floraison autour de la fin du mois d’avril et du dĂ©but du mois de mai. Les Celtes avaient une fĂȘte comparable, Beltaine, qui marquait le passage de la saison sombre Ă  la saison claire. Plusieurs anecdotes historiques font remonter la tradition Ă  l’époque de Charles IX. Le 1er mai 1560, le roi se serait vu offrir un brin de muguet lors d’une visite dans le DauphinĂ©. Il aurait tellement apprĂ©ciĂ© le geste qu’il aurait dĂ©cidĂ© de reprendre cette idĂ©e pour offrir, chaque printemps, un brin de muguet aux dames de la cour. Bien que difficilement vĂ©rifiable, cet Ă©pisode est souvent rapportĂ© dans des rĂ©cits autour de Charles IX, comme le roman Charly 9, de Jean TeulĂ©, paru en 2011.

A la RĂ©volution, le muguet est liĂ© non pas au 1er mai mais au « jour rĂ©publicain » du 7 FlorĂ©al (le 26 avril) dans le calendrier de Fabre d’Eglantine. C’est alors l’églantine rouge qui est associĂ©e au 1er mai, et qui le sera pendant longtemps aux travailleurs. Cent ans plus tard, pour la premiĂšre journĂ©e internationale des travailleurs, en 1889, les manifestants arborent un triangle rouge, rapidement remplacĂ© par l’églantine rouge. Un hommage Ă  Fabre d’Eglantine, mais pas seulement. La fleur est trĂšs cultivĂ©e dans le nord de la France, oĂč se dĂ©roulent d’importants rassemblements ouvriers. L’un deux, le 1er mai 1891 Ă  Fourmies, est violemment rĂ©primĂ©, faisant neuf morts et trente-cinq blessĂ©s parmi les manifestants. L’églantine rouge symbolise aussi ce sang versĂ©. Un retour du muguet Ă  la fin du XIXe siĂšcle Le muguet est quant Ă  lui revenu en grĂące progressivement Ă  partir de la fin des annĂ©es 1800. Le chansonnier FĂ©lix Mayol en aurait reçu un de son amie parisienne Jenny Cook en 1895 et l’aurait arborĂ© au revers de sa veste lors de sa premiĂšre sur scĂšne au Concert parisien. Cette prestation ayant Ă©tĂ© un succĂšs, il conserva son brin de muguet, ce qui aurait contribuĂ© Ă  relancer la coutume, comme le raconte l’intĂ©ressĂ© dans ses mĂ©moires.

Les grands couturiers français ont eux aussi contribuĂ© Ă  ce retour en grĂące Ă  la mĂȘme Ă©poque en offrant des brins de muguet Ă  leurs employĂ©es et Ă  leurs clientes. Christian Dior fit d’ailleurs de la fleur l’emblĂšme de sa griffe. Mais ce n’est qu’en 1941, sous le marĂ©chal PĂ©tain, que le muguet est officiellement associĂ© Ă  la « fĂȘte du travail et de la concorde sociale » instaurĂ©e par le chef du rĂ©gime de Vichy. Ce dernier prĂ©fĂšre en effet la fleur blanche Ă  l’églantine rouge, cette derniĂšre Ă©tant trop associĂ©e Ă  la gauche et au communisme Ă  son goĂ»t. Comme l’appellation « fĂȘte du travail », la tradition qui associe le muguet au 1er mai tire donc en partie ses racines du rĂ©gime de Vichy.










photo: Kajebi II

source: Le Monde

152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page